Le prix des choses : la côte de Charlotte Perriand à Drouot

March 17, 2012 by Valérie Dolique

Charlotte-Perriand-table-salle-a-manger-etude-kapandji

Vente de l'Etude Kapandji-Morhange SVV, 21 mars 2012

Table de salle à manger Charlotte Perriand

Estimation : 20 000 à 30 000€

 

Perriand-Jeanneret-Corbusier, voilà le trio gagnant , pour lequel de très nombreux amateurs sont près à se ruiner, dans de chicissimes galeries de la rive gauche, ou lors de ventes de prestiges à Drouot.

Pour mémoire, ces 3 architectes ont marqué les années 1930 à 1950, en créant des meubles fonctionnalistes et libérés d'une esthétique conventionnelle, à base de bois ou métal. On se souvient de la fameuse chaise longue à position variable de Corbusier et Perriand, qui fait aujourd'hui figure de grand classique. 

Si vous aimez l'influence japonisante des créations de Perriand, courrez vous offrir cette table. Vous pourrez compléter votre sélection en allant voir les galeries Patrick Seguin ou Jousse Entreprise, car difficile de mélanger ici les genres et les époques..

www.kapandji-morhange.com
www.patrickseguin.com
www.jousse-entreprise.com

 

Trop cher pour vous ? N'ayez pas peur de vous tourner vers des designers ou des époques moins cotées. En gardant quand même à l'esprit la qualité de création, ou la signature de l'objet.

Toujours cette semaine à Drouot, 2 pépites : 

 

Paravent Piero Fornasetti

Vente de l'étude Digard, 23 mars 2012

Paravent Piero Fornasetti  

Estimation : 800 à 1 200€

www.digard.com

Superbe dans un salon, derrière un canapé par exemple. On pourra d'ailleurs enlever les roues, qui dénaturent quelque peu l'objet, et altèrent son coté onirique incomparable. 

 

 

Fauteuil Louis XV estampillé Foliot

Vente de l'étude Brissoneau, 23 mars 2012

Fauteuil Louis XV d'époque, estampillé NQ Foliot

Estimation : 4 000 à 6 000€ 

www.brissonneau.net

 

Grande question personnelle : pourquoi une telle désaffection pour les meubles XVIIIè français? La peur de l'aspect ancien, la volonté de se démarquer par rapport aux générations précédentes ?

Détrompez-vous, le grand chic vient du mélange, et non du "total look". Ces meubles ont un supplément d'âme, de part la beauté de leur fabrication, et la magie qui leur a fait traverser les siècles.

Le secret pour bien acheter ? Toujours choisir des meubles d'époque, de préférence estampillés, et puis de ne pas hésiter à les actualiser, en choisissant par exemple pour ce fauteuil un lin marine de chez De Le Cuona.